Les idées reçues autour de l’autisme

L’autisme est un trouble qui touche aujourd’hui plus de 650000 personnes en France. On peut encore trouver de nombreuses idées reçues sur l’autisme et ses origines. Nous avons essayé de regrouper les principales idées reçues pour essayer de vous montrer que l’autisme n’est pas toujours ce que l’on croit.

Si vous ne connaissez pas l’autisme, vous pouvez aussi consulter notre article qui vous expliquera ce qu’est l’autisme et le syndrome d’Asperger.

L’autisme peut être guéri.

FAUX – L’autisme n’est pas une maladie, il n’y a donc par conséquent aucun traitement pour le soigner. L’autisme est un trouble neurodéveloppemental que l’on nomme Trouble du Spectre Autistique (TSA).

L’autisme est contagieux.

Faux – L’autisme n’est pas contagieux, au même titre que ce n’est pas une maladie. Nous savons pour le moment que c’est un trouble neurodéveloppemental qui proviendrait de la génétique ou de facteurs environnementaux. Ce trouble est encore à l’état d’étude et nous ne sommes pas encore sûrs de son origine.

Les personnes avec autisme sont dotées d’une intelligence supérieure.

VRAI ET FAUX – L’autisme touche un large spectre de personnes, c’est d’ailleurs pour cela que nous parlons du Trouble du Spectre Autistique (TSA). Certaines personnes avec autisme ont une intelligence supérieure à la moyenne, mais cela n’est pas une généralité car d’autres personnes sont dans la moyenne et d’autres encore ont une déficience intellectuelle.

Les personnes avec autisme ne ressentent aucune émotion et aucune empathie.

FAUX – Les personnes avec autisme ne comprennent pas l’expression des émotions chez les autres et parfois même chez elles. Cependant, elles peuvent ressentir quand quelque chose ne va pas ou quand quelque chose la met en joie, elle ne comprendra pas forcément l’origine de cette émotion. En effet, certaines personnes avec autisme sont hypersensibles, elles ressentent des émotions très fortes qu’elles ne savent pas toujours contrôler.

En ce qui concerne l’empathie, les personnes avec autisme peuvent la ressentir mais ne vont pas savoir la manifester, ni comment gérer ses émotions et celles des autres. Par exemple, si une personne pleure devant elle, elle ne saura pas comment aider cette personne. Il ne faut pas oublier que l’autisme est un trouble qui touche les interactions sociales, et que dans le cas présent elle ne saura pas comment réagir face à cette personne qui pleure. Ce n’est pas pour autant qu’elle ne sentira rien.

L’autisme touche plus les garçons que les filles.

VRAI – L’autisme toucherait 4 garçons pour 1 fille et dans le cadre plus spécifique du syndrome d’Asperger 8 garçons pour 1 fille.

Cela serait dû au fait que les filles camouflent plus leurs difficultés et leurs symptômes sont moins visibles. C’est pour quoi, bien souvent, les filles sont sous-diagnostiquées par rapport aux garçons. Les chiffres ne représenteraient pas la réalité.

L’autisme est visible physiquement.

FAUX – L’autisme n’a pas de caractéristiques physiques, on ne peut pas différencier une personne avec autisme d’une personne neurotypique sur le physique. Ce sont des personnes comme les autres mais qui ont des besoins particuliers.

Il existe un lien entre l’autisme et la relation avec la mère.

FAUX – C’est une idée reçue des psychanalystes qui laisse entendre qu’une relation trop « fusionnelle » entre l’enfant et la mère marquerait l’enfant, de même qu’elle lui transférerait toutes ses émotions (stress, tristesse…). Or, le corps médical a prouvé l’inanité de cette approche psychanalytique. Aujourd’hui nous ne connaissons pas l’origine exacte de l’autisme. Il serait d’ordre génétique ou dû à des facteurs environnementaux, toutefois nous ne pouvons rien affirmer avec exactitude car l’autisme est encore à l’état de recherche.

Les personnes avec autisme sont capricieuses.

FAUX – Les personnes avec autisme peuvent être gênées par le bruit, des odeurs, certains contacts physiques avec des objets ou d’autres personnes, des aliments… et cela peut être un vrai handicap au quotidien. Ces gênes sont dues aux hypersensibilités sensorielles que peuvent avoir certaines personnes avec autisme. Ce n’est en rien des caprices !

1 réflexion sur « Les idées reçues autour de l’autisme »

  1. Tres bon sujet!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close